Gâteau aux prunes jaunes et à l'Amaretto, sans gluten et sans lactose

J’aime beaucoup cuisiner les fruits frais en saison et, dernièrement, ce sont les prunes jaunes qui furent à l’honneur. Il y a bien eu déjà cette compote de prunes jaunes en 2008, ce clafoutis aux prunes jaunes en 2011, cette belle tarte aux prunes jaunes en 2009 et ce smoothie aux prunes et au thé en 2010, mais jamais de gâteau. J’ai donc pensé en offrir un à mon curieux et l’agrémenter d’un peu d’Amaretto pour en faire un gâteau pour adultes. Ce fut un succès!

G_TEAU_PRUNES_AMARETTO

Rendement : 1 gtâteau de 8 po de diamètre ou 20 cm

  • 100 g de margarine végétale sans gluten et sans lactose (ici Becel) ou de beurre doux
  • 80 g de sucre (ici sucre de canne bio)
  • 75 g de farine tout-usage sans gluten (ici Robin Hood)
  • 75 g de poudre d’amandes
  • 1 c. à thé de poudre à pâte ou levure chimique, sans gluten
  • 2 oeufs
  • 1/2 c. à thé d’extrait de vanille
  • 10 ou 12 prunes jaunes, dénoyautées et coupées en deux
  • 2 c. à soupe de sucre (ici sucre de canne bio)
  • 2 c. à soupe d’amandes tranchées
  • 60 ml de liqueur d’Amaretto

Préchauffer le four à 350°F ou 180°C et préparer un moule à ressort en le beurrant et en insérant un papier cuisson au fond.

Dans un bol, déposer la farine, la poudre d’amandes et la levure et aérer ce mélange à l’aide d’un fouet à main. Réserver.

Déposer la margarine (ou le beurre) et le sucre dans le bol du malaxeur. Battre, à l’aide du batteur plat, jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Incorporer les oeufs et la vanille et battre pour obtenir un mélange crémeux. Ajouter les ingrédients secs et battre pour obtenir une belle pâte.

Verser l’appareil dans le moule préparé et lisser la pâte avec le dos d’une cuillère ou une spatule. Insérer les moitiés de prunes délicatement et saupoudrer de sucre.

Enfourner et cuire de 35 à 40 minutes et vérifier la cuisson à l’aide d’un cure-dent. Au sortir du four, déposer le moule sur une grille et arroser délicatement le gâteau encore chaud de la liqueur d’Amaretto. Laisser refroidir avant de démouler.

**Les textes et les photos sont la propriété de ce blogue et ne sont pas libres de droits.**

« Les Carnets de Miss Diane »

Source: Miss Diane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *